CONSTRUCTION DE LOGEMENTS A ACCESSION SOCIALE

Soissons, FRANCE

DATE  :  Livraison 2016

AREA  :  750 m²

CLIENT  :  Logivam

L’étude s’inscrit dans une réflexion sur la maison individuelle sociale à moins de 100 00 €.

Le programme est issu d’un mouvement de privatisation et de résidentialisation des anciennes zones de ZUP, à ce titre il enrichit l’offre immobilière d’un programme d’acquisition sociale sur le thème de la maison individuelle avec jardin d’agrément.

 

Les contraintes financières définissent une famille de «maisons en bande », à toiture terrasse, cette volumétrie permet d’assurer l’économie de matière et la transition entre les barres collectives de R+4 voisines  et l’échelle privative basse des villas en accession.

 

Deux typologies sont formalisées, R+1 pour des T4 & T5, Rdc pour des T3, elles pourraient donner lieu à une  filière de fabrication en préfa de coque béton modulaires, assemblées comme un jeu de construction.

 

L’économie du projet provient également de la conjonction de la densité bâtie du modèle  et de l’économie sociale de la fidélisation des habitants.

Cette fidélisation intervient par le recherche d’une qualité des volumes. Sur rue la typologie de la maison « deux corps » permet de créer une diversité et une différenciation de chaque villa.

L’entrée est magnifiée par l’axialité et la double hauteur du support des panneaux solaires, ils assurent également un abri d’auvent au-dessus de la porte. Le matériau bois, traité et protégé des intempéries permet la chaleur de l’accueil.

 

Les volumes intérieurs différencient l’espace sur rue dont on s’isole et l’espace jardin sud privatif sur lequel les pièces s’ouvrent largement. L’accès à l’étage est l’occasion de mettre en valeur l’escalier en bois qui sert de meuble bibliothèque et le palier largement éclairé qui devient une cinquième pièce du logement.

 

Entrée des villas